Elles sont très simples :

  • Vous devrez porter votre gaine de contention pendant environ une semaine de façon permanente. Ensuite, seulement durant les périodes d’activité physique pendant 3 à 4 semaines.
  • Si un point de suture ou une agrafe ont été posés, ils seront ôtés selon les cas entre le 4ème et le 8ème jour.
  • Vous ne ressentirez pas de douleurs véritables, mais seulement des courbatures, une gêne éventuellement un peu pénible les premiers jours, surtout lors des changements brusques de position, n’hésitez pas à prendre les antidouleurs qui vous auront été prescrits.
  • Selon votre état veineux habituel, il peut apparaître des ecchymoses plus ou moins importantes qui disparaîtront très rapidement en 1 à 2 semaines.
  • Cependant, il faudra éviter toute exposition solaire (ou aux rayons U.V.) tant que les ecchymoses resteront visibles, c’est à dire pendant 4 à 6 semaines après l’intervention. Pas d’exposition solaire sur les zones opérées pendant cette période.
  • Les bains pourront être pris dès la cicatrisation des incisions.

Les massages

Ils jouent un rôle essentiel dans l’élaboration du résultat final.

Ce traitement débute 8 à 10 jours après l’intervention, soit juste après l’ablation des points et se répartit en 2 phases :

Première phase : les massages manuels

Circulatoires et anti-œdémateux des zones opérées et de leurs régions sus et sous-jacentes afin d’obtenir un drainage sanguin total et éviter les fibroses éventuelles.

Travail manuel des cicatrices pour qu’elles n’adhèrent pas. Obtenir une uniformité parfaite de la zone traitée.

Seconde phase : la rééducation

Ne commencera qu’à la disparition de l’oedême et de la fibrose. Cette rééducation concernera tous les muscles sous-jacents aux zones aspirées. Elle consistera à redonner une tonicité musculaire correcte afin que les plans aspirés adhèrent sur une surface musculaire solide et bien galbée. Elle vous redonnera goût à entretenir votre corps, votre nouveau corps.